Contactez-nous

Undesignable Markets

Feel free to reach us.

C’est certain, il y en a des raisons d’acheter d’occasion ou « d’aller chiner » comme on dit.

D’abord, chiner est une expérience qui se réalise « en extérieur, au grand air ! ». Ah oui et en plus, « c’est le week-end mais il faut se lever tôt », vous a-t-on dit… « mais bon, pas toujours », a-t-il rajouté.

L’important est de prendre le temps de comprendre quels sont les objets les plus utiles pour votre cadre de vie, votre intérieur… ensuite de vous laisser guider par votre intuition. Quoi qu’il en soit et en dehors de la tendance écologique (qui reste importante à nos yeux), « aller chiner » reste une expérience intéressante pour votre corps et votre esprit. Cela vous engage physiquement et vous libère la tête !

1) Vous soignez le style de votre intérieure

Et oui, lorsque vous chinez et que vous dénichez une pièce atypique, vous développez votre style, un style unique et qui vous ressemble.

Vous vous souvenez, lorsque vous êtes allés à la soirée crêpes de votre collègue et que vous avez vu votre table basse et votre fauteuil dans son salon… (ok, il y a pire dans la vie… mais bon… c’est pas top).

Les « intérieurs tendances » que l’on voit sur instagram… c’est pas pour pour vous.
Vous, ce que vous aimez, c’est chiner la perle rare, trouver des pièces que vous ne verrez chez personne et de vous créer un style unique qui correspond à votre personnalité. 

Crédit photo : Parisian Clichés

2) Vous faites des économies

On ne le dira jamais assez. L’occasion, c’est moins cher que le neuf. C’est un aspect non-négligeable dans la démarche d’achat : le prix ! 

De manière générale, le mobilier du XXème est à prix vraiment réduit. Certes, vous pouvez trouver de pièces anciennes signées ou de très bonne facture à un prix plus élevé, mais de toutes les façons, ce sera toujours beaucoup moins cher que pour une pièce similaire neuve. 

3) Vous pensez à la planète, car « Chiner », c’est éthique !

C’est probablement la raison principale qui vous pousse à sortir de bonne heure un matin de week-end. Pour vous aussi, « chiner » c’est éthique.

Quand on voit les désastres écologiques et humain de la production industrielle, la mode et la consommation grand public… Personnellement, je suis devenu réticent à franchir la porte d’une grande enseigne avec pignon sur rue… En chinant, non seulement, vous protégez vos économies des gloutons de basse qualité, mais en plus, vous œuvrez pour la planète.

Et oui, sélectionner les pièces nécessaires et utile, faire des choix… réduire ses achats de neuf, c’est demander un ralentissement de production.

Et puis, chiner un objet, une table basse, des chaises ou encore un luminaire, c’est une façon de recycler des pièces destinées à l’abandon et de leurs donner une seconde vie. 

C’est toujours un bon geste réalisable à notre échelle. 

4) C’est bon pour l’économie circulaire

« Une économie circulaire, c’est une économie qui fonctionne en boucle, de la conception à la fin de vie du produit ». C’est sur cette dernière étape que le rôle des antiquaires du XXème entre aussi en jeu. Les marchés de mobilier du XXème, les « DesignMarkets » s’inscrivent dans cette notion de développement durable.

En achetant d’occasion, vous vous positionnez sur le créneau d’une pièces durable et non, jetable. Pas mal.

5) La qualité est au rendez-vous

« On le sait, ce qui était fabriqué avant était beaucoup plus résistant qu’aujourd’hui, du Nokia 3310 à votre bonne vieille gameboy, le temps ne semble pas avoir d’emprise sur leur fonctionnement ». Pour le mobilier, c’est la même chose.

J’ai une table basse datant des années 60 qui est quasiment intacte, mes chaises, datée 1978, sont toujours ok. Vous y penserez la prochaine fois que vous démonterez votre armoire lors de votre prochain déménagement ! 😉

6) Le rapport à l’objet est différent

En acquérant une pièce vintage, on se demande quel est son histoire, qui était le designer, son ancien propriétaire… C’est une relation très différente qu’avec une table ou un fauteuil neuf. L’histoire et l’authenticité de la pièce les rendront toujours plus précieux.

Share:

subscriber