fbpx

Denise René à St-Germain-des-prés : une page se tourne

L’exposition qui devait ouvrir cette semaine à la galerie denise rené rive gauche, a dû être déprogrammée. En effet, l’administrateur judiciaire chargé de la succession de Denise René, titulaire de l’espace du boulevard Saint Germain, a pris la décision de mettre un terme à l’occupation du local par la galerie.

Cette adresse emblématique, inaugurée le 23 juin 1966 au cœur de St-Germain-des-prés par une exposition d’œuvres multiples de Vasarely, et animée par Lucienne Bleibtreu-Kilian aux côtés de Denise René, était dédiée à l’origine à la diffusion d’éditions et d’œuvres multiples dans l’objectif de mettre l’art contemporain à la portée de tous les publics. 

Tous les artistes historiques défendus par la galerie y ont été exposés et ce lieu aura été pendant plus de cinquante ans un véritable laboratoire donnant à de nombreux jeunes talents la possibilité de leur première apparition publique. Depuis la disparition de Denise René en 2012 la galerie a cherché, sous la conduite de son neveu Denis Kilian, à perpétuer cette vocation initiale : exposer les artistes historiques de l’art abstrait constructif et donner une visibilité aux nouvelles générations s’inscrivant dans cette tendance.

“La décision imposant la fermeture de ce lieu auquel s’attache le souvenir de tant d’expositions est évidemment un immense crève-cœur pour tous ceux qui firent là, pendant toutes ces années, des rencontres marquantes avec la création contemporaine. Aussi était-il impossible de quitter notre adresse de St-Germain-des-prés sans explication et sans s’arrêter un instant pour évoquer en quelques mots la fabuleuse histoire qui s’est déroulée dans les murs de la galerie. Mais l’amour de l’art n’a pas de résidence assignée et la galerie poursuit évidemment son activité, dans l’absolue fidélité à la ligne esthétique définie par Denise René revivifiée par la sensibilité et le regard neuf de jeunes artistes. Plus que jamais, dans le plaisir renouvelé du partage et de la découverte, l’art abstrait géométrique et cinétique va s’exposer dans la galerie denise rené du Marais, ouverte avec Denise René en 1992 au 22 rue Charlot, et renforcer sa présence sur les réseaux sociaux.” écrit Denis Killian.

Dès à présent et jusqu’à fin juillet Colorful ! vient joyeusement bousculer l’exposition Hard edge et, en septembre, un grand solo Carrément Soto accompagnera la rentrée.

En savoir plus ?
société nouvelle galerie denise rené
22 rue Charlot 75003 Paris
tél : +33 1 48 87 73 94
info@deniserene.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top