Philippe Chambost | Dédicace

Dédicace sur l’évènement Undesignable Market Paris
Dimanche 27 mars à partir de 10h
En présence de Philippe Chambost (co-auteur) de l’ouvrage « 1947-2017 : 70 ans d’expression céramique Française »

Les  collectionneurs de céramique française, Philippe Chambost, Arnaud Serpollet et Pascal Marziano ont mis en commun leur passion, leurs archives et leurs connaissances pour produire cet ouvrage, préfacé par Jean-Jacques Wattel, expert en Arts Décoratifs du XXe siècle et Design.

Couverture

Tout au long de ces 288 pages, une sélection d’œuvres et de documents issus de leurs collections illustrent leurs propos (plus de 580 photographies). 

A partir d’une iconographie abondante issue de fonds d’archives et d’ateliers et à l’appui d’entretiens auprès d’acteurs importants autour de la céramique de cette époque (Potignon, Schultze, Pierlot, Alberghina) l’ouvrage, dans sa première partie, retrace une histoire de la céramique française, celle de l’après-guerre. Elle traduit cette soif de liberté retrouvée, ce foisonnement d’idées des nouveaux potiers. 

Ils sont tourneurs, sculpteurs, graphistes, décorateurs, acteurs ou… autodidactes, tous vont participer à cet essor de l’art de la terre qui offre, pendant les Trente glorieuses, de nouvelles formes d’expression. 

Les pionniers des années 40 sur Paris se nomment Fouquet, Guillot, Chambost, Pouchol, Jouve… sur Vallauris, ce sont Madoura, Capron, Derval, Picault, Maurel, Raty…  tandis que le couple Jean et Jacqueline Lerat, dans le sillon de Paul Beyer à La Borne, va faire école et développer leur nouvelle pratique du grès. 

Pour les uns, la terre de prédilection est la faïence, offrant des formes sinueuses, dépouillées, aux émaux colorés typiques des années 50-60. Aux côtés de Deblander, Gatard ou Orlando exposent aussi Mado Jolain, Jacques et Dani Ruelland, Neuquelman, Cloutier et tant d’autres… comme Tessier, Pierlot, Crignon et bientôt Digan qui vont marquer la nouvelle épopée du grès, qu’il soit sculptural ou utilitaire….

Avant d’aborder la seconde partie, les auteurs nous font découvrir les acteurs d’aujourd’hui autour de la céramique, galeristes et antiquaires spécialisés. 

Puis une historiograpie abondante et illustrée précède les cent quatre biographies dont certaines sont inédites (Guillot, Lucotte, Fouquet, Austruy, Jolly, Elchinger, Pettit…). Ce chapitre présente une sélection de nouveaux contemporains : en ce début de siècle ils se nomment Alberghina, Buthod-Garçon, les Dalo, Debizet, Fischer, Lindner, Loriquet, Gardillou, Uzan…

L’ouvrage s’achève avec une liste des « oubliés », une bibliographie abondante, une webographie et un index de tous les noms cités.